issue

Commercialisation

La lutte antitabac cherche à mettre fin au marketing des produits du tabac, en ramenant le message aux décès et maladies causés par ces produits. Le blocage du marketing dans tous les médias, y compris les ondes, les comptoirs de magasins, les emballages et sur les produits eux-mêmes, contribuera à cet objectif.

Une fois qu’un produit sort de la chaîne de fabrication, il a besoin d’aide pour atteindre les consommateurs. Les fabricants de tabac doivent développer la demande de produits, en particulier auprès des nouveaux consommateurs. Le marketing crée la demande des consommateurs, essentiellement en inventant les raisons pour lesquelles une personne voudrait fumer une cigarette ou utiliser d’autres produits du tabac. Entraver la capacité de l’industrie du tabac à diffuser des idées favorables sur la consommation de tabac est l’essence même des efforts de lutte antitabac visant à réglementer le marketing. Fermer les canaux de marketing pour tout le monde a pour principal avantage de protéger les enfants contre les efforts de persuasion qui les influencent à commencer à fumer. Bien que l’industrie du tabac ne cesse d’affirmer que ses publicités ne sont pas destinées à attirer les enfants, la démarcation est mince lorsqu’elle cible ses efforts de marketing sur les jeunes adultes, un groupe que les enfants considèrent comme leurs pairs et modèles les plus proches. Parfois, comme lorsqu’elles commercialisent le tabac comme des bonbons, les entreprises de tabac franchissent cette ligne.

L’industrie du tabac a trouvé des moyens créatifs de commercialiser ses produits, notamment grâce à des emballages attrayants et à des campagnes dites de « responsabilité sociale des entreprises » dans le cadre desquelles elles cherchent à se présenter comme des contributeurs positifs de la société. Réglementer ces multiples stratégies de marketing est au cœur de la lutte antitabac. En fait, chaque fois que l’industrie du tabac tente de changer le message pour s’écarter de ce que représentent réellement ses produits, la lutte antitabac tente de ramener le débat à la réalité essentielle du tabagisme : la maladie et la mort.

Les entreprises de tabac répondent généralement aux restrictions de marketing en réaffectant les ressources aux canaux ouverts restants. Par exemple, lorsque le gouvernement interdit la publicité dans les magazines et sur les panneaux d’affichage, l’industrie passe simplement à d’autres stratégies, telles que le publipostage, Internet, les points de vente, l’image de marque de l’emballage et les rabais. Lorsque la réglementation éliminera tous les canaux, le marché du tabac gèlera et diminuera avec le temps. Mais nous savons que jusqu’à la fermeture de tous les canaux de marketing, les entreprises de tabac essaieront de contourner le problème via leurs ressources financières parce qu’il y a de l’argent à gagner. Ainsi, la lutte antitabac doit travailler sans relâche pour couper toutes les voies dont disposent les entreprises de tabac pour promouvoir leurs produits destructeurs. De tels efforts anti-marketing innovateurs incluent l’exigence d’un emballage simple standard de leurs produits, pour en arriver à des produits simples standardisés.


Mauvaise pratique

Autoriser les publicités pour les cigarettes électroniques qui encouragent subrepticement le tabagisme dans des canaux fermés aux produits du tabac. Philip Morris fabrique des cigarettes électroniques MarkTen, qui semblent ici presque identiques à des cigarettes, comme l’indique la « fumée » qui s’en échappe. Les entreprises peuvent prétendre qu’elles ne font que de la publicité pour des cigarettes électroniques lorsque les publicités pour les cigarettes ont été interdites, même si le spectateur ne peut pas distinguer les produits.

Sources

Photo Credit: MarkTen E-cigarette Ad From the collection of Stanford Research Into the Impact of Tobacco Advertising (tobacco.stanford.edu).

Stanford University Research Into Tobacco Advertising, 2014.

Bonne pratique

Cette maquette d’une interdiction de publicité bilingue au point de vente donne une image du résultat de cette politique si elle était adoptée à Hong Kong. En 2016, 15% de la population mondiale, vivant dans 37 pays, était couverte par une politique conforme aux meilleures pratiques de la CCLAT de l’OMS interdisant la publicité, la promotion et le parrainage du tabac. Quanrante-sept pour cent de la population mondiale (dans 78 pays) était couverte par un message d’avertissement sanitaire lié au tabac conforme aux meilleures pratiques.

Sources

Photo Credit: Marketing Ban at Point of Sale courtesy of the Hong Kong Council on Smoking and Health.

GTCR 2017 and BBC News

Pratique de pointe

Lorsque les fabricants de tabac ont réagi à la loi australienne sur l’emballage neutre en ajoutant des marques distinctives aux cigarettes, ils ont été réprimandés pour n’être « pas strictement conformes » à la législation en vigueur. En vue d’améliorer de manière potentiellement importante la législation sur les emballages neutres, le Canada a envisagé de normaliser toute la cigarette, devenue un produit neutre, emballé dans un papier de couleur désagréable.

Sources

Photo Credit: Plain, Standardized Packaging the goatman / shutterstock.com. Image used with modification under license from Shutterstock.com.

ABC News, 2012

Interdictions de publicité

Nombre total d'interdictions de publicité directe et indirecte sur le tabac, 2016

References

Sales push follows cigarette display ban. BBC News [Internet]. 2017 Aug 1 [cited 2017 Nov 2]; Available from: http://www.bbc.com/news/uk-scotland-40781163

Bourke L. Tobacco firm reprimanded for plain packaging breach [Internet]. ABC News. 2012 [cited 2017 Aug 9]. Available from: http://www.abc.net.au/news/2012-11-29/tobacco-producer-reprimanded-for-plain-packaging-breach/4397694

Canada H, Canada H. Consultation summary: “Plain and standardized packaging” for tobacco products [Internet]. aem. 2017 [cited 2017 Aug 9]. Available from: https://www.canada.ca/en/health-canada/services/publications/healthy-living/plain-standardized-packaging-tobacco-products-consultation-summary.html#a4

Landman A, Ling PM, Glantz SA. Tobacco industry youth smoking prevention programs: protecting the industry and hurting tobacco control. Am J Public Health. 2002 Jun;92(6):917–30.

Philip Morris USA. Could Your Kid Be Smoking? [Internet]. Elmira City Schools. 2005. Available from: https://web.archive.org/web/20101214014446/http://www.elmiracityschools.com/uploadeddocs/BMScouldyourkidbesmoking.pdf