issue

Commercialisation

La lutte antitabac cherche à mettre fin au marketing des produits du tabac, en ramenant le message aux décès et maladies causés par ces produits. Le blocage du marketing dans tous les médias, y compris les ondes, les comptoirs de magasins, les emballages et sur les produits eux-mêmes, contribuera à cet objectif.

Une fois qu’un produit sort de la chaîne de fabrication, il a besoin d’aide pour atteindre les consommateurs. Les fabricants de tabac doivent développer la demande de produits, en particulier auprès des nouveaux consommateurs. Le marketing crée la demande des consommateurs, essentiellement en inventant les raisons pour lesquelles une personne voudrait fumer une cigarette ou utiliser d’autres produits du tabac. Entraver la capacité de l’industrie du tabac à diffuser des idées favorables sur la consommation de tabac est l’essence même des efforts de lutte antitabac visant à réglementer le marketing. Fermer les canaux de marketing pour tout le monde a pour principal avantage de protéger les enfants contre les efforts de persuasion qui les influencent à commencer à fumer. Bien que l’industrie du tabac ne cesse d’affirmer que ses publicités ne sont pas destinées à attirer les enfants, la démarcation est mince lorsqu’elle cible ses efforts de marketing sur les jeunes adultes, un groupe que les enfants considèrent comme leurs pairs et modèles les plus proches. Parfois, comme lorsqu’elles commercialisent le tabac comme des bonbons, les entreprises de tabac franchissent cette ligne.

L’industrie du tabac a trouvé des moyens créatifs de commercialiser ses produits, notamment grâce à des emballages attrayants et à des campagnes dites de « responsabilité sociale des entreprises » dans le cadre desquelles elles cherchent à se présenter comme des contributeurs positifs de la société. Réglementer ces multiples stratégies de marketing est au cœur de la lutte antitabac. En fait, chaque fois que l’industrie du tabac tente de changer le message pour s’écarter de ce que représentent réellement ses produits, la lutte antitabac tente de ramener le débat à la réalité essentielle du tabagisme : la maladie et la mort.

Les entreprises de tabac répondent généralement aux restrictions de marketing en réaffectant les ressources aux canaux ouverts restants. Par exemple, lorsque le gouvernement interdit la publicité dans les magazines et sur les panneaux d’affichage, l’industrie passe simplement à d’autres stratégies, telles que le publipostage, Internet, les points de vente, l’image de marque de l’emballage et les rabais. Lorsque la réglementation éliminera tous les canaux, le marché du tabac gèlera et diminuera avec le temps. Mais nous savons que jusqu’à la fermeture de tous les canaux de marketing, les entreprises de tabac essaieront de contourner le problème via leurs ressources financières parce qu’il y a de l’argent à gagner. Ainsi, la lutte antitabac doit travailler sans relâche pour couper toutes les voies dont disposent les entreprises de tabac pour promouvoir leurs produits destructeurs. De tels efforts anti-marketing innovateurs incluent l’exigence d’un emballage simple standard de leurs produits, pour en arriver à des produits simples standardisés.


Interdictions de publicité

Nombre total d'interdictions de publicité directe et indirecte sur le tabac, 2016

References